Archives du blog

Nepomuk, c’est quoi au fait ?

On parle très souvent de Nepomuk sous KDE, mais au fait, ça sert à quoi ?

Nepomuk fournit les bases pour gérer toutes sortes de méta-données sur le bureau KDE. Ceci va des annotations manuelles comme des étiquettes ou des commentaires sur des méta-données extraites de fichiers jusqu’aux méta-données automatiquement générées par des applications. Nepomuk permet de relier toute information quelle qu’elle soit, sur le bureau ou sur le web, dans le but d’organiser l’information plus efficacement et au plus proche de la façon dont nous associons les objets mentalement. Cette page explique comment activer Nepomuk et comment découvrir les possibilités que cela autorise.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans la pratique, Nepomuk permet de retrouver instantanément des fichiers ou leurs contenus, des photos, des musiques, des contacts, des courriels et leur fichiers joints, des notes, des commentaires, tout ce qui comporte des tags (étiquettes ou metadonnées).
Dans KDE, une fois activée, la recherche Nepomuk est accessible dans l’explorateur de fichier Dolphin et également dans l’outil Krunner accessible par ALT-F2.

Quelques exemples d’utilisation :

  • Tous les tags ID3 contenus dans les fichiers MP3 comme le nom d’artiste, le titre de l’album, le compositeur, etc.sont des données indexées.
  • Toutes les métadonnées exif ainsi que vos tags/étiquettes de vos photos sont également indexées et vous pouvez donc retrouver toutes les photos d’une personne, d’un groupe, d’un lieu, de vacances, des commentaires.
  • Professionnellement, je recherche souvent des fichiers, des emails contenant le nom d’une application, d’une option précise, d’une fonction, etc. Tout cela est accessible pratiquement dans l’instant.
Peu importe où ils se trouvent sur votre disque dur de votre système. Du moment que c’est un répertoire indexé, Nepomuk permet de retrouver rapidement les informations demandées.
Le projet est toujours très actif et la future release 4.8 de KDE embarque encore de grandes améliorations dans l’intégration de Nepomuk et KDE.
Pour suivre de près ce sujet, j’entends souvent des utilisateurs se plaindre de consommation excessives de leur ressources CPU et RAM après activation de Nepomuk.

Dans la pratique, à la première activation de Nepomuk, vu qu’il va indexer tout les fichiers, il va y avoir une forte activité qui peut durer plusieurs heures selon le nombre de documents à indexer. Par contre, une fois terminé, le programme tient très peu de place en mémoire.

Un outil génial donc qui force l’admiration par sa richesse sémantique et ontologique.

A suivre !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :